L'hommage de Chapi à Chapo

Publié le par Au Terminus des Pretentieux

Rendre hommage, quelle belle leçon d'hypocrisie.

On a pu s'en rendre compte une fois de plus après la disparition de  Jean TENENBAUM.

Jean qui ?

Tiens, c'est marrant.

La France entière a salué le talent d'un sympathisant communiste et personne ne connaissait sa véritable identité.

Eric BESSON et Brice HORTEFEUX ne lui avaient même pas demandé ses papiers avant de mourir.

Et pourtant, vous le connaissez bien.

Un auteur censuré à plusieurs reprises, interdit de télévision et critiquant sans cesse les pouvoirs en place, qu'ils soient politiques ou économiques, ça ne vous rappelle rien ?

Si je vous dis LA MONTAGNE, vous aurez enfin reconnu Jean FERRAT.

Les hommages ont fusé, vous pensez bien.

"Sa mort est un deuil pour la chanson française et tous les artistes français, dont il était le maître incontesté". Sacré François.

Je ne vous dirai pas qui a osé déclarer cette phrase d'une inculture digne des meilleurs artistes ayant voté Nicolas en 2007.

Et Jacques BREL ? Et Georges BRASSENS ? Et Léo FERRE ?


Ah oui, j'oubliais. Ils sont morts. Donc, notre ami ne pouvait pas les connaître.

Les hommages, ça ne devrait pas exister.

On est ou on n'est pas. Tout simplement.

AU TERMINUS DES PRETENTIEUX, 450ème leçon d'histoire jeudi soir, trouve qu'on enterre les artistes aussi vite qu'on les déterre.

Vous n'avez pas attendu sa mort pour reconnaître le talent de Jean FERRAT, sur Tropiques FM, ce n'est pas demain qu'on l'oubliera...

 

Retrouvez Chapi sans son Chapo mais avec Cyrille dès jeudi à 17 heures


sur http://www.tropiquesfm.fr/

Publié dans Chapi chapeau

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article