Chapi-Chapo compte ses sous

Publié le par Au Terminus des Pretentieux

Quel est le prix réel d'un CD ?
Cela dépend d'où on se place.
Du point de vue du consommateur, c'est le flou total.


Entre nouveauté et prix vert, entre artiste culte et fonds de tiroir, chacun y va de son montant, parfois petit et souvent disproportionné par rapport au prix de revient réel de l'artiste.


Tiens, savez-vous combien touchent celles et ceux qui composent et proposent leur musique ?


Dans les magasins, ce montant est ridicule.
A la fin des concerts, il en va autrement.
Pas de distributeur à payer, pas d'intermédiaire entre l'artiste et le public et donc un bénéfice plus important pour l'interprète.
DEAD POULET propose le prix libre en indiquant que chaque CD leur a coûté 1 euro 27.
RADIOHEAD avait fait de même avec son dernier album.
D'autres ont suivi cette logique pas forcément commerciale.


Eh bien, figurez-vous que les fans ont été très généreux, démontrant une fois de plus que la musique est un art et non un vulgaire produit que l'on vend en supermarché.


Vu la soi-disant crise due à la chute des ventes d'album, ce nouveau mode de fonctionnement est peut-être la solution d'avenir, sachant que la majorité des artistes ne vivent que grâce aux concerts.
Et là, au moins, impossible de copier.


AU TERMINUS DES PRETENTIEUX, 449ème acte responsable jeudi soir, a toujours su que l'art vivant méritait plus que ce que l'on veut bien vous montrer et entendre.
Vous voulez aider les artistes d'aujourd'hui à devenir ceux de demain, sur Tropiques FM, on vous donnera l'adresse de Romain...


Retrouvez Chapi-Chapo et son couvre-chef, jeudi soir à 17 heures sur

http://www.tropiquesfm.fr/

Publié dans Chapi chapeau

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article