Ridicule, comment veux-tu que Johnny recule ?

Publié le par Au Terminus des Pretentieux

Le fanatisme mène à tout, y compris et surtout à la connerie.
Je ne vous parlerai pas des guerres de religion car elles ont prouvé qu'à travers Dieu, les hommes étaient prêts à tout pour s'autodétruire, et pas seulement dans les 30 secondes de la fin de mon message.
 
Non, ce soir, nous évoquerons un sujet grave, tellement important que les soi- disant  médias importants nous saoulent avec depuis trop de temps : Jean-Philippe SMET.

en passant


 Cela fait bientôt 40 ans qu'il envahit les ondes et les cerveaux disponibles de trop d'individus. 40 ans qu'on en peut plus de subir ses excentricités, ses histoires de coeur et de cul, et, surtout, ses chansons qu'on nous matraque jusqu'à l'écoeurement.
Johnny part en Suisse pour payer moins d'impôts, ses fans s'identifient et ne veulent plus payer d'impôts. Cela tombe bien. Ils n'en payaient déjà pas. Comme si imposable et inculte n'étaient pas forcément compatibles. Johnny souffre sur un lit d'hôpital et 2 fans s'en prennent à son médecin. Toucher à l'idole des jeunes est un crime. Sûrement plus que remettre en cause le droit de grève, la sécurité sociale ou le service public.
La palme d'honneur revient inévitablement aux médias, que le ridicule n'a jamais tué, et qui nous ont vendu pendant trop de temps cette culture à 10 balles nous rendant incapable d'utiliser notre cerveau puisqu'il en est rendu à avaler de la pub pour le coca cola ou le vaccin H1N1.

Oui, vraiment, le monde ne tourne pas rond et ne comptez pas sur moi pour aller dans le même sens. AU TERMINUS DES PRETENTIEUX, 435ème envie de tout casser ce soir, ne sait plus que dire face à tant de bêtise sinon vous mettre en garde contre celles ceux qui veulent notre bien. Vous ne croyez pas tout ce que l'on vous raconte, sur Tropiques FM, des médias vous n'aurez jamais honte.

http://tropiquesfm.free.fr/



Chapi-Chapo

Publié dans Chapi chapeau

Commenter cet article

pheldor 17/12/2009 22:12


Il y a le petit chez-soi, le propre sur soi, le chacun pour soi, le quant-à-soi et, cela va de soi, la "soi-disant" idole de jaunes, euh des jeunes.

Chapi-Chapo, un petit effort, svp, en direction de l'humour. Sinon c'est trop triste.