Les brèves placardantes du vendredi 30 octobre 2009

Publié le par Au Terminus des Pretentieux

Réunion what else ?
Jean Louis Borloo, auprès de la chancelière allemande, a fait tourner près de 48 fois sa petite cuillère dans le café qui lui avait été servi.
Signe d'ennui ?
Non ! Il se disait qu'au pays de la bière il y avait sûrement un petit digestif à s'envoyer avec le café...

Soupe Express !

L'Express fait sa une sur la monarchie française. On y voit le Prince au premier plan, au second le Rantanplan avec la photoshopiesque incrustation de la Boufonne officielle.
Petit cours d'orthographe surréaliste pour notre correctirce préférée: pourquoi ces majuscules  "Prince", "Rantanplan" et "Bouffonne"  ?  En raison du P.R.B. intérieur brut de la France à savoir :
"Putain, Rien à Battre !"

Pas de quoi en faire un sac !

On nous ressort l'affaire du SAC. Après le sac à merde de PASQUA, nous risquons fort de nous habituer aux odeurs de merde ces prochains jours, odeurs de merdes, pour certaines qui s'accompagneront d'un peu de naphtaline. Quand on ressort le moisi des placards, il ne faut pas s'attendre à n'y trouver que de la dentelle d'antan...


Ribéry, 3ème tête de liste.... oups ! Pardon !
3ème sportif préféré des Français.
Pas mal pour un ch'ti balafré reconverti à l'islam qui dresse haut et fier le drapeau algérien pour applaudir la victoire footballistique de l'équipe officielle de son pays d'adoption. Eric Besson estime qu'il s'agit de sport sans doute, tant que le petit Franck paye ses impôts en France, il n'aura rien à redire sinon c'est charter pour l'Allemagne. Non mais !

La question du placard à raquettes
Agassi qui a pris de la coke parce que son père lui forçait la main pour jouer au tennis !
Que pensait
Elisabeth Fritzl que son père obligeait à jouer à un tout autre sport et ce, sans produit dopant ?

Saga africa

La Cour d’appel de Paris a refusé la poursuite de l’enquête sur les biens fastueux frauduleusement accumulés en France par  trois présidents africains, en détournant une partie des richesses de leurs pays respectifs… Pas de bol pour Jacques Chirac, le plus « africain » des présidents français avec ses 82 % de suffrages en 2002, qui a été renvoyé ce matin
en correctionnel pour  l’affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris…
par une juge qui attend sa mutation pour une bourgade de province.

Les Prétentieux

Publié dans BREVES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Aucun 01/11/2009 18:38


Moi aussi, j' suis bi-national.
Et franchement j'ai honte des deux.


pheldor 30/10/2009 21:57


Je suis contre les punitions et vous absous, mon fils, puisque repentance il y a. D'autant qu'aucune de ces jeunes femmes n'aura vent de votre confusion, je présume. Buvez plutôt le prochain apéro
à ma santé (excellente au demeurant merci).
J'en profite pour vous dire que le surnom de Bouffonne attribué à qui vous savez me paraît particulièrement approprié et délectable.


Crapo 30/10/2009 18:27


Houla ! Je mérite, en effet, l'ultime punition à savoir :

"Plus d'apéro pendant une semaine !"

Quoique ! Tout de même, ça frôle la barbarie, disons :

" 1 journée !"

Enorme boulette, certes, mais le résultat reste le même.


pheldor 30/10/2009 15:50


Non, non, je n'eusse pas corrigé vos majuscules, effectivement pleines de sens ici. Un point après le B ne nuirait pas.
Un petit souci : vous confondez Elisabeth Fritzl, victime de Josef Fritzl, avec Natascha Kampusch (dont le prénom prend un "s" au milieu en allemand), dont le ravisseur n'était pas un parent.