Les brèves canalisantes du Crapo

Publié le par Au Terminus des Pretentieux

Le Crapo qui passe ses journées à glander au lieu de travailler plus pour gagner plus nous livre ses brèves du soir, on va lui envoyer notre syndicaliste anarchiste, le terrible Charles Max pour le foutre au turbin dès publication de ses brèves de parasite qui ne respecte rien.

Obispo de chambre
Dixit Opisbo chez Denisot : "j'ai fait un album de chansons, je n'y ai pas mis mon nom".
Bon, un album de chansons, on peut juste rire doucement en se disant qu'on ne l'achètera pas parce qu'on le subira via les médias mais de là à ne pas y mettre son propre blaze ça donne le ton sur la piètre production de cet usurpateur qui a réussi à nous faire détester Polnareff. (note du mec qui s'occupe du blog au lieu de bosser aussi : euh quand j'entends Polnareff, j'ai envie de remettre un Léo Ferré, c'est grave docteur ? )

Il voit des nains partout
"On n'est pas à une bêtise près" le single de Renan Luce qui illustre le bidon film "le petit Nicolas".
On n'était pas non plus à une bêtise près avec ce mauvais film sans se taper en plus le pseudo néo-Renaud de la chanson franchouillarde niaiseuse en bande son.

Super size girls
Remise des Hot d'Or :
- Bachelot, rien
- Morano, rien
- Carla, rien
- Boutin, hors-concours
- MAM, abstinente

"Pas de quoi de laisser à queue le péniche" comme dirait ma concierge...

Le Crapo
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laura 23/10/2009 20:33


comme tj rien a ajouter j'adore cet humour grincant !!


charles max 22/10/2009 17:32


Ben faudra pas compter sur Charles Max pour faire bosser le Crapo, j'aime mieux qu'il soit sur le blog, avec Pheldor (le marxisme tendance Groucho n'est pas ennemi de l'orthographe et du beau
style. En la matière je suis croyant mais pas pratiquant. Gloup! une flatulence curaillonne).

:-)


pheldor 22/10/2009 13:36


@crapo

Je suis bien d'accord. Le jour où vous ne ferez plus de fautes, je vous demanderai d'en glisser une, mine de rien, par-ci par-là, juste pour que j'aie le sentiment de servir à quelque chose
ici-bas...


Crapo 22/10/2009 06:44


Ce serait dommage de ne plus profiter de vos sages conseils en matière de l'or trop grave...

(on se justifie comme on pneu !)

,-)


pheldor 21/10/2009 21:57


"On n'est pas à une bêtise près" ni à une faute près, car déjà intervenue et corrigée hier. Dur métier que le mien ; en plus traitée de dictaturesse stalinienne. C'est pô juste.