Les brèves bignolantes du mercredi 21 octobre 2009

Publié le par Au Terminus des Pretentieux

Albert est méchant
Une des interviews les plus courtes de l'histoire de la télévision française, un modèle du genre, c'était l'autre soir sur France 3. Laurent Bignolas recevait Albert Dupontel pour la sortie de son nouveau film "Le vilain", et pour recevoir il a reçu. Débutant d'entrée par un "je vous dis tout de suite que je n'ai pas vu votre film mais on m'en a dit le plus grand bien", Lolo a eu droit à des réponses laconiques tout en fureur contenue de la part de l'acteur avant de se faire planter là sans autre forme de procès, comme dirait Galouzeau. Le recours aux fiches et aux questions rédigées dans l'ombre par d'obscurs anonymes sous-payés est hélas pratique courante dans le milieu journalistique français, au sein duquel, rappelons-le, Steevy Boulay a pu faire une honorable carrière de chroniqueur littéraire sans jamais être allé au-delà de ses albums à colorier.

Bien cuite la baguette
Suite à une opération, Phil Collins a perdu la sensibilité de ses doigts. C'est assez grave, d'autant plus que le batteur chauve avait déjà quelques problèmes avec ses oreilles, comme le prouve sa discographie souffreteuse qui atteste qu'il a côtoyé une pointure comme Peter Gabriel au sein de Genesis pendant près de dix ans sans jamais rien en retenir.

Hitchcock peut se rhabiller
Insoutenable suspense à l'approche de l'élection à la tête de l'EPAD pour laquelle postule, ça ne vous aura pas échappé, Johnny "scooter" Sarkozy. Claude Leroi, représentant de la chambre de commerce de Paris, et dont le vote pourrait s'avérer décisif, n'a pas encore pris sa décision. Lequel Leroi fut conseiller municipal de Sarko père à Neuilly et qui avoue avec une ferveur touchante "connaître Jean et toutes les qualités qui sont les siennes"... Allez, c'est joué à moins qu'il faille interpréter cette dernière confidence avec tout l'humour dont sait sans doute ne pas faire preuve un représentant de la chambre de commerce de Paris...sarkozyste de surcroît.

Ballottage en avion
Un vol d'exilés afghans en partance ce mardi pour l'Afghanistan. Juste à temps pour leur permettre d'aller voter au second tour des élections présidentielles prévu le 7 novembre. Enfin un gouvernement qui oeuvre concrètement pour revigorer la démocratie de par le monde en favorisant la participation, on ne le dit pas assez.

Scoop poitevin
Ségolène Royal tient à s'excuser de la bourde du gugusse dans son palais. En effet, déclare-t-elle , le petit Jean avait demandé à son papounet un IPOD se justifiant en avançant l'hypothèse que le tic récurrent du "joue contre épaule" lui aurait gâcher un peu Louis. (l'ouie). Sacrée Ségo...

La France, 43  points
Même combat  pour la liberté de  la presse et l'Eurovision pour la France. Cette dernière, classée 43ème par Reporters Sans Frontières, serait le pays en Europe, où les journalistes subiraient le plus de pressions politiques et juridiques. C'est vrai qu'avec des Duhamel,  Chabot, Elkhabach, Apathie, Drucker ou Giesbert, on a affaire à une sacrée bande de rebelles que Carlito et sa clique ont bien raison de museler. Par contre, il reste JP Pernaut,Christine Ockrent, Eric Zemmour et Cauet qui eux constituent un véritable danger en raison de leur impertinence, impertinence teintée d'un trotskisme hypertrophié qu'il faudra bien un jour juguler par des méthodes radicales.

Sérial Moquet

Le sémillant Henri  Guaino rappelle, sur France Info,  aux enseignants qu'ils ne font partie des professions libérales et doivent obéir aux injonctions de l'état, notamment en lisant la lettre de Guy Moquet le 22 octobre.
En ce qui concerne les salaires , cher Riton, on avait remarqué que les professeurs n'appartenaient pas aux professions libérales. Bonne chance donc à tous les enseignants de lycée qui demain au début de leur cours sur les villes chinoises ou le Front populaire amèneront de l'émotionnel comme un cheveu sur la soupe pour rester poli ou comme une péripatéticienne au milieu d'un repas de mormons cisterciens, si si cela existe.

Les Prétentieux

Publié dans BREVES

Commenter cet article

Crapo 22/10/2009 06:45


,-)


pheldor 21/10/2009 22:17


Pour le sans-faute, faudra repasser.
Non, "récurrent" ne vient pas de "récurer".
"gâché".
Chabot.
Ockrent, Eric.
"un péripatéticien" ou "une péripatéticienne" ou "un péripatéticien et une péripatéticienne" ou "deux péripatéticiens" ou "deux péripatéticiennes" etc., mais pas "un péripatéticienne". Je ne sais
pas si je me fais comprendre.

Jó éjt !


Crapo 21/10/2009 20:10


J'ai hate de découvrir les raie que tifi qu'à sion de Pheldor....
Je reste en ostande baille !

,-))