Les brèves accueillantes du mercredi 28 octobre 2009

Publié le par Au Terminus des Pretentieux

Congratulations
Merci à tous les médias qui accueillent depuis hier  Charlie "l'embrouille" Pasqua, offrant ainsi à l'homme politique français qui possède l'une des plus grandes batteries de casseroles aux fesses, une occasion de venir nous jouer son habituel sketch du schpountz aux mains propres devant des journalistes aux petits oignons à la limite du compatissant, n'est-ce-pas Marie Drucker ?

Encore une ligne blanche
Agassi, ex-champion de tennis avoue s'être drogué aux pires moments de se carrière, rappelons à ce bon Dédé que l'expression sportif drogué est tout simplement un pléonasme même dans les meilleurs moments de sa carrière.

Jackpot à asticots
A peine tiède, le cadavre de la grande escroquerie musicale du siècle après Johnny Hallyday, revient sur nos écrans pour deux heures de répétitions filmées. Les 15 000 places du grand Rex ont trouvé preneurs.
Les églises et sectes de tous bords ont encore de beaux jours devant elles quand on voit ces hordes de fanatiques se ruer pour voir les gesticulations grotesques d'une icône désincarnée.

Les états d'âme d'Éric
Eric Besson, ancien socialiste et ministre de l'identité nationale veut définir la notion d'appartenance à la France. Quoi de plus normal, Eric Besson s'est trompé de parti, il rêvait en fait de National Socialisme...

Une grippe ça va, c'est quand il y en a plusieurs que ça fout le bordel.
La gripette ayant touché quelques joueurs de baballe, la rencontre annulée entre le PSG et l'OM a déchaîné les passions des décérébrés de supporters même pas masqués malgré la loi anti-cagoule et le port du masque presque obligatoire pour des raisons sanitaires...
On a pu alors constater dans les débordement hooliganiens, des bras levés qui n'étaient pas des ave ou des salam aleik. Elle a du bon cette grippe, elle arriverait presque à contaminer l'idée d'une réflexion sur l'identité nationale.

Vous avez dit septième art ?
Cinéphiles de tous les pays, c'est votre semaine de chance ! Pour le prix d'un modeste ticket d'entrée vous aurez droit à une session de rattrapage en bonne et due forme qui vous évitera de fastidieuses séances de ciné-club dans des salles qui sentent l'urine de chat. Frank Dubosc incarne pour vous, dans le film de Yann Moix génialement intitulé "Cinéman" ( quelle imagination!), un prof de maths ayant la faculté de se projeter dans les films pour les bousiller sans vergogne en prenant tour à tour l'identité du Errol Flynn de Robin des Bois ou du Johnny Weissmuller de Tarzan. On attend maintenant le concept ultime qui verrait Dany Boon capable de se transporter dans un film avec Frank Dubosc pour y affronter sous l'apparence de Kad Merad et Clovis Cornillac réunis un Jean Dujardin déguisé en Michael Jackson . C'est en préparation ? Bigre...
 
This is it, isn't it ?
Les ultimes feux de la rampe d'une star truculente et ultra-médiatisée ayant passé sa vie à tenter de se faire plus blanc que neige tout en traînant une batterie de casseroles digne de la cuisine des frères Troisgros ? "This is it", le dernier film de Charles Pasqua, sort ce mercredi.
 
Lombaires du décor
Johnny va se faire opérer d'une hernie discale en novembre. Une nouvelle que le Terminus des Prétentieux accueille comme il se doit avec circonspection, considérant la production entière de l'intéressé comme une véritable hernie discale à elle seule.

Les Prétentieux

Publié dans BREVES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Aucun 01/11/2009 19:52


Rien à foutre de vos conneries (même si je suis d'accord dans la forme) le fond des critiques sur M Jackson tient pas la route de mes souvenirs.
"Jeannot les vacances" en comparaison avec M Jackson!!!
C'est la trousse à pharmacie qui ce fout de la gueule de l'hopital!


nick 28/10/2009 21:55


on s'en fout de son pseudo, c'est Jean Philippe Smet en vrai!!! et il peut smet ce qu'il veut où il veut!! laule


pheldor 28/10/2009 20:43


Deux brèves pour le Jauni, j'en suis verte. Mue par une inébranlable conscience professionnelle, je signale pourtant que son nom s'écrit "Hallyday".

Quand aux supporters meurtris, compatissez, je vous prie, avec

http://www.newsfiction.fr/