Le Crapo se prend pour Bernard Pivot

Publié le par Au Terminus des Pretentieux

Le traître Besson envoie une circulaire aux préfets concernant le fumeux débat sur l'identité nationale. La circulaire en question est...truffée de fautes d'orthographe.
Les Prétentieux vont de ce pas proposer les services de Pheldor au spécialiste du catapultage de jeunes Afghans.
Après le ballonesque au nez rouge de Bertrand qui avait ouvert le bal en la matière, le bourricot Darcos incapable de se fendre de la règle de trois [ bourricot, Troie :-)) Non ? ], l'affranchi des genoux d'Estrosi qui n'a jamais léché de timbre et n'en connaît pas le prix,un sinistre acculturé fan de boxeurs de 40 ans, nous avons une fois de plus l'occasion de constater qu'en matière de lâcher de baltringues, le gugusse qui prend les Berlinois pour du bouillon est au top de sa petite forme.
L'identité nationale de ce pays se trouve au bout du doigt d'Eric Besson. Devinez lequel ?
Si seulement on pouvait en rire... On ne dit plus France mais Farce !


Pasqua balance.
http://www.dailymotion.com/video/xb4ivy_pasqua-accuse-chirac-et-villepin_news
Un de ses conseillers aurait du lui dire d'éviter l'apéro juste avant de croasser.

Commenter cet article

Crapo 14/11/2009 16:32


Avec les Prétentieux aussi bien entendu ! J'imagine déjà les after-cours...ou les écoles buissonières !

:-))


pheldor 14/11/2009 11:55


@u Crapo
Merci, grazie, Danke, thanks, etc.

@Lucien
Mais voui, Lucien, avec vous aussi of course ! Que serions-nous sans les Prétentieux, je vous le demande.


lucien 14/11/2009 08:43


et avec les prétentieux alors ? cher crapo


Crapo 14/11/2009 05:20


Avec vous, Pheldor, retourner à l'école serait un réel plaisir...


pheldor 13/11/2009 22:54


Pheldor est d'accord (oh, ça rime !) pour corriger la grotesque circulaire bessonnienne, mais par une correction un peu particulière qui consisterait à subrepticement rajouter des infractions à
l'orthographe de nature à disqualifier davantage, si possible, cette vile entreprise électoraliste .

A part ça, il est de mon devoir de vous inciter à ajouter un accent circonflexe à "dû".

Hyvää yötä !