Le Crapo est une référence

Publié le par Au Terminus des Pretentieux

L'accompagnement des SDF, une solution au chômage ?

Benoît APPARU encore une fois (de trop) pour proposer une vingtaine de mesurettes (je dis bien mesurettes dans la mesure où, justement, les mesures en matière de lutte contre le chômage l'ont sempiternellement été).

Une de ces mesures, qui pour une fois, va dans le bon sens consiste à prolonger les maraudes bien au delà de la période hivernale. J'applaudis des deux pouces (je suis prudent).

L'autre mesure qui retient plus l'attention des médias et des associations ou organismes d'aide à l'accompagnent des SDF, SDF qui devraient ne plus vivre dans la rue depuis logiquement 6 mois quand on tient ses promesses est la mise en place d'un référent qui serait charger d'accompagner un SDF tout au long de son parcours de réinsertion sociale.
Là, j'applaudis des annulaires.

Il est difficile de recenser concrètement l'ensemble des SDF. En janvier 2009, 86 000 selon la SDF (Sans Destin Finalement) du gouvernement Mme Boutin. Selon les associations ils seraient deux à trois fois plus.

Prenons une base de 100 000 SDF. Chacun d'entre-eux bénéficiera logiquement d'un accompagnement par un référent.

100 000 SDF, 100 000 référents.

Qui seront ces référents ? Les professionnels de la profession déjà en place ?
Ils ne sont pas assez nombreux, ce que déplorent déjà, bien souvent, ces acteurs de terrain..
Il faudra donc créer des emplois avec formation à la clé, ce serait judicieux car la rue est rarement une cour de récréation.

Ainsi donc, on pourrait envisager le Pôle Emploi se voir attribuer le recrutement des référents et la formation de ceux-ci. Logiquement, le popol emplois, il sert à cela.

Le Pôle Emploi étant déjà largement débordé face à un chômage toujours grandissant devra à son tour recruter en son sein du personnel, tant pour les recrutements mais aussi pour l'orientation au niveau de la formation des référents.

Une pierre deux coups, donc.

Enfin sur la papier puisque, du bout des lèvres, on nous annonce que la mise en place de cette mesure ne pourra se faire avant 6 mois (fin, très largement, de la trêve hivernale, et période de transition qui reléguera les SDF à un non-sujet d'actualité).

L'accompagnement des SDF, une solution au chômage ?
Aucune idée pour l'heure, mais il y a urgence à régler définitivement le problème.

Rappel :
Il existe 2 millions de logements vides en France.
Une loi concernant la réquisition aussi.
Chaque jour meure , une personne dans la rue ou dite à la rue.
On estime la moyenne d'âge de ces morts à 48 ans.
On estime enfin à 5 ans environ, la période nécessaire  pour qu'une personne ayant vécu au moins un an à la rue se réinsère totalement.

Un an de galère suffit à bousiller une vie entière.

Vous avez dit urgence ?

Prétentieusement votre

Le Crapo

Commenter cet article

Aucun 11/11/2009 22:38


Je suis sur ma plus belle ride!
Et dire que je le prenais pour un fayot.
J'arrête là, ça sent à rien et ton papier Crapo sent bon.