Charles Max a encore bouffé du curé

Publié le par Au Terminus des Pretentieux

Mes biens chers frères, notre ami Charles Max qui durant son enfance a eu des relations évangéliques poussées avec un jeune séminariste a décidé aujourd'hui de présenter la note à tous les religieux de ce bas monde.

Prions pour lui, non je plaisante, ouvrons à sa santé une bonne bouteille de Gigondas en lieu et place de l'infâme piquette que servent des espèces d'illuminés vêtus d'une robe pas toujours immaculée chaque dimanche matin, à l'heure du communard.



« Dieu a aussi sa place dans la sphère publique ». « (...) la foi et la Raison sont des alliés, non des adversaires. Elles se soutiennent mutuellement, elles s’embrassent, (...) ». Citations de Tony Blair, fraîchement converti au catholicisme (de « gauche » tendance UMP). C’est vrai quand la foi n’a pas raison, elle embrase les raisonneurs. Hein, Giordano ?


 

 

Jerzy Buzek, président du parlement européen : « Les principes liés à l’ensemble de la tradition, de la culture et, surtout, de la foi chrétienne sont, pour moi, ainsi que pour l’identité et le développement futurs de l’Europe, de la plus haute importance ».

On rappelle ici que l’Union Européenne est l’annexe du Vatican. Une preuve de plus, regardez son torche-cul, pardon,  son drapeau, il reprend tous les éléments de la symbolique mariale.... S’il faut raser les lieux de superstition comme le demandent les Prétentieux, autant commencer par Strasbourg et Bruxelles.

 

 

AFP-Juillet 2009. Inde. Uttar-Pradesh.

« Un villageois du nord de l’Inde, dont la femme ne parvenait pas à accoucher d’un garçon vivant plus de quelques mois, a décapité la fillette de son voisin dans le cadre d’un rituel sacrificiel ». Sur les conseils du sorcier du village. Le bourreau aurait déclaré avant d’être arrêté : «Les principes liés à l’ensemble de la tradition, de la culture et, surtout, de la foi chamanique sont, pour moi, ainsi que pour l’identité et le développement futurs de l’Inde, de la plus haute importance ».


 

Histoire, programme de 6°. Repères chronologiques inscrits au programme 2009. Date à apprendre : « la mort de Jésus vers 30 ». Jésus labellisé par l’Education Nationale !

Rappelons, est-ce utile ? mais bon tout de même il y a toujours quelques lecteurs du Figaro qui se perdent sur ce site, qu’il n’y a aucune preuve archéologique ou historique de l’existence de Jésus (je parle du « cloutophile » pas de la charcuterie lyonnaise, vous suivez, bordel !). Que les blaireaux sentant la sacristie ne nous ressortent pas les Evangiles, textes écrits tardivement par et pour les curés qui voulaient se démarquer de l’autre filiale juive (à ce compte E.T existe parce que Spielberg a fait un film). Encore moins le testimunium flavianum, Voltaire a réglé le compte de Flavius Josèphe il y a belle lurette.

De toute façon, son existence  importe peu et ne dérange pas les athées, derrière le curé, il y aura toujours un fagot et un bidon d’essence.

La différence entre l’enseignement de l’histoire et celui du fait religieux ? Dans un cas n’avancer que des faits avérés et douter toujours des autres tant que la recherche historique ne nous éclaire davantage,  dans l’autre mettre en conformité la cervelle de nos enfants avec le catéchisme.  

 

Vive la Sociale !

A bas la calotte !

Charles Max

 

Commenter cet article

pheldor 28/10/2009 21:15


"survolé", voyons !


pheldor 28/10/2009 21:13


J'avoue n'avoir que survoler votre diatribe, non que j'y sois hostile, loin de là, mais gavée dès le berceau de bondieuseries, jésuiteries et autres tartufferies, il m'en reste un tel dégoût que je
tends à fuir lâchement toute évocation du sujet.
Entre le cloutophile et le sauciflard, mon choix est fait...


charles max 28/10/2009 09:32


"symbolique mariale" pas maritale.... aïe pas sur la tête ! Pheldor .