Le Crapo fait son cinéma

Publié le par Au Terminus des Pretentieux

Un rétroviseur greffé sur le front :

Fillon souhaite faire de la vidéo surveillance son troisième oeil. Le tout-sécuritaire cher au gugusse dans son palais fera des émules parmi les traumatisés de la vie et les endeuillés du FHaine à l'aube d'échéances électorales mais ça, on en avait pris l'habitude depuis en gros 2002. Comme dirait l'autre : "une question me taraude..."
Dès qu'un people ou un politique est filmé à son insu, il a le droit de déposer plainte pour viol de son intimité.
Soit.
Que dire alors de ces caméras de surveillance qu'on veut nous imposer ? Peut-on, nous aussi, quidam de tout poil, pékin de toute espèce, vadrouilleur sans but, anonyme célèbre dans son cercle... déposer plainte pour viol, justement, de son intimité ? Allez Gérard : "C'est une putain de bonne question..."

Desproges reviens sinon je tue Bigard...

Le Crapo
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Crapo 03/10/2009 22:31


avec plaisir ! à nous trois on va pouvoir lui claquer une "tour" à nous dans la gueule ! et pas besoin de boîte noire pour savoir d'où ça viendra...


pheldor 03/10/2009 16:59


Je ne m'en lasse pas. Alors allons-y : "Desproges, reviens, bordel, sinon je tue Bigard..."
@ crapo et nick. Un coup de main peut-être ?...


nick 03/10/2009 12:35


Desproges ne reviendra pas, hélas, mais si tu as besoin de moi pour tuer Bigard, je suis prêt...