Charles Max en délicatesse avec les CRS

Publié le par Au Terminus des Pretentieux

M. Besson apprécie la « délicatesse » des CRS. S’ils tabassent, c’est la faute à la gnôle, ça les énerve.

Les CRS dans les manifs. « Quand il n’y en a un ça va, c’est quand ils sont nombreux qu’il y a des problèmes ».

Le doudou du CRS, c’est sa matraque. Fait mal le doudou.

CRS : Côtes du Rhône, Ricard, Suze. Dans le même verre.

Il y a quelques années, de jeunes écervelés chevelus, criaient : « CRS = SS », c’est faux, les CRS ne sont pas des SS mais c’est bien imité.

Un vieil anar  disait : « Les collaborateurs de la bourgeoisie viennent des poubelles du mouvement ouvrier ». C’est juste, M. Besson sort du PS.

Vive la Sociale !

A bas la calotte !

Charles Max

Commenter cet article

christian GRIFFARD 02/10/2009 18:02


Un vieil anar... c'est clair, je me suis toujours demandé pour qui frappaient les CRS. En plus, je ne vois pas trop le fils du nain ou l'autre avec son 4*4 au garde-à-vous place de la République
m^me avec la sécurité de l'emploi.


nick 26/09/2009 21:56


ah? longtemps j'ai cru que CRS voulait dire Caractériel Réputé Sadique...je m'as gouré et je m'ai trompé (proverbe de ces Comiques Réputés Sérieux)...le ferai pu'! aïe pas sur la tête!