Forcément

Publié le par Au Terminus des Pretentieux

Quand j'ai eu mon accident de moto, ma première réaction après le choc a été de demander "est-ce que mon fils est blessé ?" je le cherchais partout et je disais aux policiers et aux ambulanciers "occupez-vous d'abord de mon fils, occupez-vous de mon fils". Je les voyais , ils étaient drôlement embêtés et avaient tous le teint mussif. Ils regardaient partout , dans le fossé, sur la route, mais ne trouvaient rien bien sûr.

Je dis bien sûr car je suis célibataire et je n'ai jamais eu d'enfant. Alors forcément.

P. J.

Commenter cet article

LUCIEN 03/08/2009 09:41

Si mussif ne s'écrit pas avec deux "s" torture au beaujolais nouveau pour le responsable

Hélène d'ORGEVAL 03/08/2009 08:40

C'est quoi le "tein mussif" ? 'manque un "t", non ? Ri quand même.