Les brèves assommantes du vendredi 26 juin 2009

Publié le par Au Terminus des Pretentieux

Le choix dans la date
"Il faut liquider l'héritage de 1968" avait glapi Carlito lors d'un de ses très nombreux shows télévisés. Message reçu 5 sur 5 par la toute nouvelle secrétaire d'état aux sports Rama Yade qui cite Jesse Owens brandissant le point face aux nazis, geste accompli en réalité par les sprinters noirs américains John Carlos et Tommie Smith protestant ainsi aux JO de 1968 contre la condition noire aux Etats-Unis. Jesse Owens c'était en 1936, et on sait ce qu'il est en train d'advenir de l'héritage de 1936 sous le gouvernement actuel. Bernard Laporte, déjà reparti vendre du jambon, n'a pas démenti.
 
Les mamys ne lui disent pas merci
Jeannie Longo, 50 balais au compteur, écrase le contre-la-montre des championnats de France de cyclisme. Le gouvernement Fillon 4 en profiterait pour repousser encore l'âge de la retraite à 102 ans. Un conseil : faites comme Jeannie, entamez votre cure de blé germé dès maintenant, sinon vous vous retrouverez à sucer les pissenlits par la racine plus tôt que prévu. C'est moins goûteux.
 
Moins négatif = plus positif ?
+ 30 000 chômeurs en mai dans ce pays = une hausse du chômage en baisse. CQFD. Si quand j'avance toi tu recules, comment veux-tu...
 
Saucisses contaminées à Toulouse
Les rugbymen toulousains touchés par la grippe du porc ! La preuve par neuf ou par quinze que la créatine n'immunise pas du virus H1N1.
 
Une lecture qui assomme
Le rugbyman français Bastareaud avait menti : son agression en Nouvelle-Zélande était totalement imaginaire, il avoue s'être cogné à sa table de nuit ! Que voulez-vous, ils sont comme ça nos sportifs nationaux : ils dorment comme des loirs et sur le coup des 3 heures du matin, il leur prend une furieuse envie de relire in extenso la "Critique de la raison pure" de Kant (à l'adresse de Laure Manaudou, il ne s'agit pas d'une abréviation de Kanterbrau), ils se lèvent dans l'obscurité et voilà ce qui arrive ! Un bon Hegel calmant sur la pommette, et il n'y paraîtra plus.

Un peu mon neveu !
Frédéric Mitterrand a quelques chantiers en perspective en succédant à Christine Albanel, surnommée par l'un de nos aficionados "le brinic du projet Hadopi". Apprendre à lire à Doc Gyneco, alphabétiser Johnny Hallyday, donner quelques repères historiques à Rama Yade, faire revoir ses pourcentages à Eric Woerth qui vient d'accorder 0,5% aux fonctionnaires en 2010 (il a dû se tromper), faire lire "La princesse de Clèves" à Chouchou qui refuse de lâcher sa collection de Rahan, ou encore faire croire à une ouverture présidentielle à gauche à cause du nom qu'il porte. Ca va être autre chose que la Villa Médicis.

Les Prétentieux

Publié dans BREVES

Commenter cet article