Les brèves surprenantes du jeudi 11 juin 2009

Publié le par Au Terminus des Pretentieux

Surprise surprise
Au PS, dimanche soir, on sablait le champagne. Marcel Béliveau, disparu jeudi dernier, aurait offert à Martine Aubry une dernière surprise sous la forme d'un message téléphonique enregistré dans lequel il annonçait un score de 35% pour le Parti Socialiste aux européennes. Après vérification, il s'agissait en fait du facétieux Eric Besson, expert en contrefaçon puisqu'il a réussi à se faire passer pour un homme de gauche pendant quinze ans.

Le bateau ivre
Martine Aubry en appelle à "une nouvelle gouvernance" au sein du PS. Selon toute logique, Ségolène Royal devrait répliquer en réclamant, elle, une "nouvelle gouvernitude". Le temps de s'entendre sur les termes, les sinistrés de dimanche devraient pouvoir tenir ainsi jusqu'aux régionales de 2010...

C'est pas sorcier !
Un train Harry Potter sillonnera la France jusqu'au 21 juin pour le lancement du nouveau blockbuster mettant en scène l'apprenti sorcier le plus lucratif de l'histoire du cinéma. Un petit crochet est prévu par la rue de Solférino où Martine Aubry se verra remettre, à défaut de projet véritable, quelques pattes de lapin et autres talismans pour conjurer le mauvais sort qui s'est abattu sur les urnes socialistes au soir des européennes. Ségolène devrait en profiter pour rendre à Martine sa fameuse statue africaine truffée d'aiguilles magiques reçue lors du meeting de Rezé et qui lui ont curieusement coupé le sifflet depuis dimanche soir.

Omar fait bisquer
Selon Giscard, Omar Bongo aurait contribué au financement de la campagne de Chirac aux présidentielles de 1981. Pasqua crie au mensonge en accusant l'accordéoniste de Chamalières d'être gâteux. Ouf! Après des élections européennes où ça n'a pas toujours volé très haut, il est réconfortant de retrouver un débat politique qui reprend de l'altitude. Merci à qui? Merci Charly!

Maire express
Proclamé le 2 juin maire de Saint-Cyprien après le suicide de son prédécesseur en prison, l'UMP Pierre Fontvieille placé en garde à vue six jours après pour blanchiment d'argent et corruption. Peut-être le maire le plus rapide de toute l'histoire de la Ve République. Et un nouveau record pour l'UMP.

Superdupont
Ca n'a pas traîné : Jean-Louis Borloo, fort de son fumeux Grenelle de l'environnement, revendique une part du succès de la liste "Europe Ecologie" menée par Cohn-Bendit aux élections européennes. Quant au succès historique de Federer à Roland-Garros, le ministre lui avait sûrement prêté ses raquettes. Il est fort ce Jean-Louis !

Les Prétentieux

Publié dans BREVES

Commenter cet article