La pédagogie selon Charles Max

Publié le par Au Terminus des Pretentieux

Proposition d’un extrait de texte -le Drapeau- de Jean Zay (ministre de l’Education Nationale et des Beaux-arts dans le gouvernement Blum du Front Populaire) pour l’Education Civique.

« (...)
Je te hais pour tous ceux qui te saluent,
Je te hais à cause des peigne-culs, des couillons, des putains,
Qui traînent dans la boue leur chapeaux devant ton ombre,
Je hais en toi toute la vieille oppression séculaire, le dieu bestial,
Le défi aux hommes que nous ne savons pas être,
Je hais tes sales couleurs, le rouge de leur sang, le sang bleu que tu voles au ciel,
Le blanc livide de tes remords (...) »
On attend une plainte de Brice H. et de Nicolas S.


Les rééditions du Capital connaissent une large progression de leur vente. Jean-Marc Sylvestre a décidé de se réabonner à Pif Gadget.

Violences dans les établissements scolaires. « Les couches sont piégées, les instits seront de bons démineurs a déclaré Xavier Darcos.

« Chacun sait que les parents instruisent assez mal leur enfant, quand ils veulent s’en mêler ».
 La PEEP et la FCPE portent plainte contre le philosophe Alain.
 Mérieux, le Beria de la pédagogie,  se porte partie civile.

Entendu dans les manifs des paysans agricoles :
« Y’ nous prennent pour des cons... remarque on est assez con pour pas faire pareil. »
« Leclerc ou Carrefour, pour les agriculteurs, c’est comme les kolkhozes finalement.
 Si tu veux pas être dedans on te liquide. Dans Jean-Edouard, y’a du Staline. C’est balèze, hein, dit ? ».

Intersyndicale. Seuls deux syndicats proposaient une grève générale à partir du 26 mai.
Les autres ont opté pour un concours de bilboquet.

A bas la calotte !

Vive la Sociale !

Charles Max
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article