Non au Diktat gréviste !

Publié le par Au Terminus des Prétentieux

La grève ne s'use que si l'on ne s'en sert pas. Les enseignants soldats du pavé n'ont pas tous, loin de là, les semelles usées par les manifestations. Et ces damnés de la terre non grévistes sont près à toutes les contorsions pour justifier leur jaunisme récurrent. La parole ENFIN aux chantres du service maximum.

 


Sans doute est-il déjà arrivé que certains d’entre vous soient pris à parti, à l’occasion de mouvements de grève récurrents au sein de l’Education Nationale, par une poignée de syndicalistes atra bilaires toujours prompts à vous traiter de « jaunes » sous prétexte que vous ne partagez pas leur indignation au demeurant suspecte et leur inlassable propension à cracher dans la soupe.

 

          Distribuant de pseudo-tracts culpabilisants et moralisateurs, ces ayatollahs du débrayage semblent avoir oublié que la grève reste un droit (qui a dit pour combien de temps encore ? marre de ces rabat-joie…) et indiscutablement rattachée au libre-arbitre de chacun.

 

           Prenant résolument le contre-pied de ces empêcheurs de Darcoser en rond, nous sommes heureux  au nom du collectif « Jusqu’ici tout va bien, ça va sûrement durer » de vous offrir cet éventail de bonnes raisons de ne pas faire grève, un détonnant patchwork d’arguments qui vous permettront de ne pas être pris de court lorsque ces collègues, comme ils ne manqueront pas de le faire, vous reprocheront amèrement votre non-participation à des actions dont les motifs, vous en conviendrez, sont la plupart du temps pour le moins contestables.

 

  • Les mots d'ordres sont vraiment pas clairs
  • Les grèves d'une journée, ça sert vraiment à rien
  • Tu sais , mes enfants sont à la faculté et ils veulent devenir enseignants , alors…
  • Mon mari bosse dans le privé, nous sommes des privilégiés je peux te le dire !!!
  • Les syndicats, les syndicats, on les connaît, toujours les premiers à défendre les intérêts particuliers.
  • On voit bien tu n’as pas de classe de Troisièmes (que l’on peut décliner en classe d’examens pour le lycée).
  • J’ai fait grève longtemps, tu vois où cela nous a menés….alors maintenant !!!
  • Faudrait vraiment arriver à vous mettre d’accord et après je verrais.
  • Je peux pas, j’ai piscine.
  • Ah bon, nos statuts ont changé ?
  • Et la dernière grève, vous avez obtenu quoi ?
  • Je suis de droite.
  • Un jour, j’ai eu besoin des syndicats, ils ne m’ont pas répondu.
  • Je suis favorable au service minimum dans l’Education Nationale.
  • On voit bien que tu n’as pas de loyer à payer !
  • Je ne veux pas prendre les élèves en otage.
  • J’en ai ma claque de filer du fric au gouvernement.
  • Ah bon ? Y’a une grève ?
  • Je ne vais quand même pas faire grève alors que j’ai voté pour eux !
  • 35 heures ? qu’est-ce que c’est que 35 heures quand on fait le plus beau métier du monde ?
  • Je veux travailler plus pour gagner pareil.
  • Tu sais, les CRS en ce moment…
  • Euh, j’ai pas le temps de parler j’ai cours là.

 

Ch. M.

Publié dans SOCIETE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article