Entre grève et vacances, les profs sont de grosses feignasses

Publié le par Au Terminus des Prétentieux

Réflexion ordinaire, "Tu es encore en grève, espèce de feignasse, pourtant tu viens juste de rentrer de vacances, vous les profs vous êtes vraiment des privilégiés, sans  arrêt en train de vous plaindre "  tout était dit une fois encore, 15 ans et rien n'a vraiment changé….

 

Hormis le fait que je ne suis pas une feignasse mais un fainéant qui ne travaille que 18 heures devant ses élèves, je tiens à rétablir la vérité,….

 

Mais subitement un éclair de lucidité traverse mon esprit avachi par tant de journées de vacances indignement obtenues et de grèves passées à hurler dans les rues des slogans bolcheviques entouré par de dangereux profs syndicalistes assoiffés de sang pour défendre mes odieux privilèges, si cet olibrius poujado-rougeaud au cerveau ramolli par la propagande de TF1 et de RMC infos et une trop grande consommation de matchs de foot ou de télé réalité  qui me faisait face dans ce bar ( oui en plus il m'arrive d'aller au bar le dimanche matin) avait raison….tout serait plus simple, la vie serait belle, le monde se diviserait en deux , ceux qui travaillent durement et les glandeurs en gros  les fonctionnaires, les infirmières, les professeurs….les éducateurs, les flics…..dans ce monde, mes élèves d'origine étrangère trouveraient des stages facilement et aucun chef d'entreprise ne nous enverrait des demandes avec une mention "BBR "accepté seulement (Bleu Blanc Rouge pour les mal comprenants), dans nos classes nous n'aurions pas 70 pour cent d'enfants issus de famille vivant en dessous du seuil de pauvreté, de plus en plus malmenées par la crise, les frites à la cantine seraient vraiment croustillantes, il y aurait une infirmière dans le collège, jeune et jolie tant qu'à faire ( second degré ), les personnels de service seraient payés dignement pour leur boulot formidable, j'aurais même des collègues regrettant d'avoir voté Sarkozy,  et oui il y aussi des profs de droite dans les ZEP  , j'en connais même qui écoutent NRJ adorent Michel Drucker et la Nouvelle Star et qui considèrent  Daniel Balavoine  comme le dernier rebelle !!!!!

 

Dans ce monde là, on ne supprimerait pas certaines filières dans les zones difficiles, les effectifs, ne remonteraient pas dans les classes de la maternelle au  collège, on ne changerait pas pour la quatrième fois  en  10 ans la plupart des programmes, peut être même que les marchands d'armes éditeurs de manuels nous concèderaient des rabais pour changer nos ouvrages périmés afin de pallier à la quasi suppression des crédit., on respecterait les institutrices de maternelle qui se coltinent des gosses de plus en plus caractériels, on nous referait pas le coup de l'uniforme et des évaluations bidons ainsi que des chiffres néo-staliniens de 11 élèves par profs balancés en pâture à la populace aux jugements péremptoires, les suppressions de postes depuis 5 ans, inutile d'en parler tout le monde est au courant "

 

Voilà t'es encore en train de geindre me dit-il, tu as pensé à tous ceux et celles qui bossent dans le privé qui subissent la pression des patrons, à la crise, au dernier livre de Jean Marie Messier, aux footballeurs obligés de jouer sur des pelouses gelées, aux  Chinois qui nous écraseront si tu continues à former des adolescents à la réflexion critique,  à la mort de  l'archiduc d'Autriche,  tu penses au désarroi des éliminés de la Nouvelle Star, à ces banquiers ruinés, à JM Sylvestre évincé de France Inter, à ce pauvre pape obligé de visiter des pays pauvres le  ventre plein, à ces pauvres sportifs français obligés de s'exiler car écrasés par la fiscalité en France, à tous ces postes consacrés à des chiens écrasés ou au dernier étron de Mylène Farmer ou la dernière  blague d'Arthur l'ouvre boite", non je le concède, je ne pense qu'à défendre mes odieux privilèges pour continuer à exercer dans l'humour et la joie un métier qui me plait toujours autant en dépit de toutes les crétineries proférées par des aigris frustrés qui ne devraient pas se tromper de cible, comptez sur moi encore longtemps, je ferai grève avant que ce droit soit définitivement supprimé, bonjour chez vous !!!!!

 

P. G.

Publié dans SOCIETE

Commenter cet article